La peau et l’hypnose – travailler sur le psyché pour retrouver l’équilibre

L’hypnose modifie l’état de conscience en l’apaisant, ce qui permet de résoudre les conflits susceptibles de s’extérioriser – par exemple par la peau. 

Veuillez regarder – sans craindre les contacts 

Il semble que l’hypnose et les maladies de peau aient à combattre les mêmes préjugés: on ose à peine regarder, sans parler d’y toucher. 

J’aimerais dans cet article présenter aux personnes qui souffrent de psoriasis ou d’autres problèmes de peau une méthode que nous portons en nous depuis toujours: c’est un état qui nous est connu et naturel depuis la naissance. 

J’aimerais aussi ne pas me contenter de traiter la surface, car cela signifierait s’attaquer aux symptômes. Ce qui m’intéresse, ce sont les facteurs déclenchants au niveau de l’âme qui ont permis aux symptômes de se manifester. La thérapie proposée par l’hypnose moderne, qui s’intéresse aux causes et s’emploie à les révéler, permet d’identifier et de neutraliser rapidement les souffrances psychiques. Avec cette technique, on ne se contente pas de gratter la surface, mais on va très profondément dans le subconscient de l’être humain pour résoudre des conflits internes. 

«Chaque symptôme a un facteur déclenchant»

Dave Elman (1900-1967), Amérique. hypnothérapeute, formateur, auteur

L’hypnose va jusque dans la tête de la personne 

L’hypnose est toujours une auto-hypnose, car aucun hypnothérapeute ne peut forcer ses clients à entrer dans un état hypnotique. C’est au contraire le client qui décide à chaque instant s’il autorise l’hypnose ou non. L’état hypnotique est 100 % naturel, tout comme l’état éveillé ou endormi, c’est le 3e état connu par l’être humain, mais qu’il a désappris à utiliser activement. Le concept d’hypnose est passablement connu, mais l’image qu’on en a est souvent façonnée par des préjugés et des craintes; les personnes atteintes de psoriasis ne font pas exception. 

Cette opinion largement répandue est en train de changer à toute vitesse: ces dernières années, plus de mille hypnothérapeutes ont été formés en Suisse selon les techniques d’hypnose OMNI, hautement efficaces et durables. Ils contribuent à démystifier l’hypnose, à la moderniser et à familiariser les gens avec ses formidables possibilités. De par les témoignages positifs des gens qui y ont eu recours, bien des gens se permettent d’envisager une méthode qu’ils n’avaient jusque-là absolument pas prise en compte. 

Comment fonctionne l’hypnose exactement?

Pour faire simple, l’hypnose n’est rien d’autre que de l’aide pour s’aider soi-même: les clients, sous la direction de l’hypnothérapeute, ont un accès direct à leur subconscient, ce qui leur permet de découvrir les vraies causes de leurs problèmes, toujours avec l’aide du thérapeute. Le client a accès à des informations auxquelles sa compréhension analytique ne lui permet pas d’accéder. Le subconscient compose 90 à 95% de notre personnalité, et de notre manière de nous comporter. La conscience, avec ses 5 à 10 %, est bien plus limitée dans son mode de fonctionnement; quand nous utilisons la puissance du subconscient, les changements souhaités arrivent plus vite et sont plus durables. 

La volonté d’un être humain se fatigue au cours du temps – alors que les programmations dans le subconscient se font sans effort. Si on arrive à remplacer une programmation indésirable dans le subconscient par un programme souhaitable et sain, le client peut le mettre en pratique sans effort, et cette nouvelle programmation devient sa nouvelle réalité. 

Une fois arrivé dans son subconscient, le client a accès à des informations et des souvenirs qui lui sont généralement refusés quand il est éveillé, et il peut ainsi réévaluer certains événements du passé; le subconscient peut appréhender ces événements d’une nouvelle manière. Le corps et l’esprit peuvent retrouver l’état d’équilibre qui leur est naturel, et retrouver la santé. Les fardeaux du passé peuvent être réinterprétés et retraités en très peu de temps.

Ce processus se déroule en étroite collaboration avec l’hypnothérapeute; sans la collaboration active du client, il ne peut y avoir aucun changement, il doit à chaque instant autoriser ou refuser ce processus. Un hypnothérapeute compétent soutient le client dans ce processus. 

Dans le cas du psoriasis, il est connu que le stress puisse déclencher ou aggraver la maladie. L’hypnose permet de travailler sur les causes cachées dans le subconscient et de neutraliser le facteur responsable du stress au niveau de l’âme. Lorsqu’enfin la cause du stress est mise hors jeu, il y a de nouveau assez d’énergie à disposition pour le système immunitaire, qui pourra à nouveau faire son travail correctement. 

Lorsqu’une personne n’a plus de raison de se sentir stressée, les problèmes causés par les événements du passé enfouis dans le subconscient n’ont plus de raison de se manifester via la peau sous la forme du psoriasis. Il faut une à trois séances pour traiter le psoriasis, 5 au maximum. Une des séances est consacrée à apprendre l’auto-hypnose afin que le patient devienne complètement autonome. 

Des études scientifiques prouvent son efficacité

La science s’intéresse de plus en plus aux résultats de la thérapie par hypnose moderne selon l’OMNI; elle cherche à en savoir plus, et à mieux comprendre l’état hypnotique et ses effets. En ce moment, une étude scientifique à large échelle, «OMNI Hypnoscience», est en cours à l’Université de Zurich. Les scientifiques utilisent les techniques d’imagerie dernier cri pour obtenir des aperçus uniques dans le surprenant mode de fonctionnement de l’hypnose; cela doit permettre d’étudier et de prouver plus précisément les effets neurobiologiques de cette méthode, afin de pouvoir ensuite les appliquer de manière plus ciblée et plus efficace et de donner à l’hypnose la reconnaissance qu’elle mérite. 

Pour cette raison, le site Hypnose.NET GmbH ainsi que l’association professionnelle suisse d’hypnothérapie SBVH soutiennent le projet OMNI Science en tant que partenaires de re- cherche de l’Université de Zurich. 

Ce projet se répartit en trois études qui réclament des mesures complexes: IRMf (imagerie par résonance magnétique fonctionnelle est structurelle), EEG (électroencéphalographie) et MRS (spectroscopie par résonance magnétique – mesure la neurochimie). Ces systèmes de mesure sont appliqués trois jours différents à 50 personnes cobayes au moins. On mesure en complément des paramètres physiologiques, comme la conductivité de la peau, les caractéristiques respiratoires et la saturation du sang en oxygène. Les premiers résultats ont été publiés le 1er novembre 2019, devant une audience de 280 personnes. On trouvera plus d’informations sur ce projet de recherche et sur l’hypnothérapie sur le site Internet de l’association professionnelle: www.sbvh.org, ainsi que sur le site Internet du projet www.hypno.science

L’hypnose, un outil polyvalent, des allergies aux compulsions 

L’hypnothérapie a tellement d’applications possibles qu’elle n’a quasiment pas de limites. Les thèmes les plus fréquents sur lesquels elle affiche des résultats bons à très bons sont les angoisses et les phobies, les allergies, les perturbations du sommeil, la gestion de la douleur y compris la migraine, les dépressions et le burnout, la gestion du stress, le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn, le diabète de type 2, la neurodermatite, le psoriasis, l’eczéma, la fibromyalgie, les problèmes d’élocution comme le bégaiement, les acouphènes et les compulsions. Les enfants sont souvent ceux qui profitent le plus rapidement de l’hypnose, car ils ne partagent pas les mêmes préjugés ou angoisses des adultes, et sont donc plus ouverts. 

En général, on peut dire que tous les problèmes qui affectent une personne au niveau physique ou psychique peuvent bénéficier d’un traitement à l’hypnose. On peut soit faire totalement disparaître le problème ou le symptôme, soit réduire ou atténuer l’intensité ou la prise de conscience du problème. L’hypnose est dans tous les cas un traitement de courte durée, qui se réduit à une à trois, au maximum 5 séances. 

Auteur

Hansruedi Wipf est le président et le propriétaire de Hypnose.NET GmbH, ainsi que d’OMNI International. 

Il s’occupe d’hypnose et d’hypnothérapie depuis plus de 35 ans. Il a été formé aux Etats-Unis par Gerald F. Kein, un hypnotiseur des plus renommés. 

Hansruedi Wipf est auteur bestseller de 4 livres sur l’hypnose, l’initiateur de l’Hypnoscience Project et membre du Comité de l’association professionnelle suisse d’hypnothérapie. 

6 Astuces anti-phobies simples et rapides

6 astuces anti-phobies simples et rapides Comment se déshypnotiser de la peur ? Aujourd’hui, je vous dévoile quelques astuces anti-phobie pour gérer une peur dans un moment critique. Je ne vous apprends rien en vous disant que la meilleure manière de ne plus ressentir...

Les kilos de confinement, ça vous parle ?

Les kilos de confinement, ça vous parle ?

Les kilos de confinement ça vous parle ? Je ne vous apprends rien en vous disant que nous venons de vivre une situation inédite avec le confinement. Avoir passé prêt de deux mois enfermés à seulement quelque mètres d’un placard à gâteau si divertissant, juste à côté...

La volonté pour arrêter de fumer. Rien que ça ?

La volonté pour arrêter de fumer. Rien que ça ? Si vous fumez alors vous l’avez déjà entendu : « Pour arrêter, il faut juste de la volonté. » …facile ! non ?… Pourtant si vous êtes là, vous savez que tout n’est pas si simple. Alors, dans cet article voyons...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1
💬 Une question ?
Une question ?
Bonjour 🙂
Comment puis-je vous renseigner ?